Marielle Pruvost décroche le bronze à Tbilisi

Marielle PRUVOST (-63 kg) se classe 3e du Grand prix de Tbilisi (Géorgie). Alexandre IDDIR (-90 kg) est battu au deuxième tour.

-63 kg : Marielle PRUVOST se classe 3e
Au premier tour, elle bat la Kazak Urdabayeva (yuko). Au deuxième tour, elle domine le début de combat contre la Russe Davydova mais reçoit un shido pour sortie de tapis. Elle réussit ensuite bloquer le bras de son adversaire avec un très beau jugi gatame (ippon).
En quart de finale, elle marque d’entrée la Britannique Schlesinger (n°11 mondiale) sur o soto (yuko) puis elle lance un magnifique seoi (ippon). Le combat a duré quarante secondes.
En demi-finale, elle s’incline face à l’Autrichienne Unterwurzacher (n°7 mondiale), un waza ari et un yuko pour l’Autrichienne contre un waza ari pour Marielle.
Pour la place de 3e, elle immobilise la Russe Labazina (n°31 mondiale) pour un yuko puis enchaîne en lui faisant subir le même sort qu’à l’autre Russe : ippon sur jugi gatame pour une très belle médaille en Grand prix.

Lu sur le site de « L’Esprit du Judo » :
Pruvost, bientôt la carte ?
« Pas de médaille française dimanche donc, mais deux tout de même samedi. La première est pour la championne de France -63 kg, Marielle Pruvost. Après deux victoires, elle prenait Alice Schlesinger, 10e mondiale, et lui marquait yuko puis ippon en une trentaine de secondes. Elle menait ensuite d’un waza-ari contre l’Autrichienne Unterwurzacher, avant de se faire reprendre dans les quinze dernières secondes. En place de trois, elle mettait une correction à la Russe numéro un Marta Labazina, qui se faisait prendre en clé comme une cadette. Une grosse démonstration pour cette combattante de 29 ans, qui signe sa première médaille en Grand Prix (depuis sa victoire inattendue en 2009 au Grand Chelem de Russie). Encore quelques performances de ce niveau, avec cette autorité, et Marielle Pruvost pourrait commencer à « avoir la carte » : être considérée comme une potentielle médaillable lors d’un championnat officiel. »

-90 kg : Alexandre IDDIR
Au deuxième tour, il immobilise l’Allemand Hildebrand sur sankaku (ippon) puis il est battu par le Russe Magomedov (waza ari et ippon).

2016 03 Tbilisi4

2016 03 Tbilisi8

2016 03 Tbilisi5

2016 03 Tbilisi6

Attachment