Khyar 5e aux Masters du Mexique

Walide Khyar (-60 kg) se classe 5e. Charline Van Snick (-48 kg) et Marie-Eve Gahié (-70 kg) sont battues au deuxième tour.

Ces World Masters de Guadalajara au Mexique étaient l’ultime rendez-vous international avant la sélection définitive pour les Jeux de Rio qui sera annoncée le 31 mai.
Kilian Le Blouch (-66 kg) n’a pas participé car c’est « une catégorie où les places olympiques sont bien définies et où personne ne va chercher à jouer le chien dans le jeu de quilles. Il est donc finalement forfait pour l’événement, préférant se concentrer sur la bataille de Rio. » (L’Esprit du judo, 24/05).

-60 kg : Walide KHYAR se classe 5e
Il remporte deux belles victoires par ippon sur le Mongol n°1 mondial, Ganbaat et sur le Brésilien n°12 mondial, Takabatake. Il perd en demi-finale sur son grand rival l’Azeri Safarov, dans un remake de la finale des championnats d’Europe, à quelques secondes de la fin d’un match qu’il menait yuko et deux shido. En place de 3e, il s’incline sur un autre Mongol n°11 mondial.
« Si l’envie était présente, explique Baptiste Leroy le directeur sportif de FLAM 91, un corps qui vient de reprendre l’entraînement et qui a été touché au genou sur un récent stage en Turquie ne lui a pas permis de s’exprimer avec le potentiel offensif qu’il nous a fait admirer depuis le mois de septembre, lors de ses sorties officielles avec l’équipe de France.
Champion d’Europe juniors, 3ème des Championnats du Monde juniors, 3ème de son premier Grand Slam de Paris en février dernier et enfin Champion d’Europe seniors il y a quelques semaines. Ce sont deux victoires avec autorité sur Ganbaat, Takabatake qui s’ajoutent à celles ces quatre derniers mois contre les autres tenors mondiaux (Safarov, Ozlu, Papinashvili, Mckenzie, Lutfilaev, Garrigos, Kitadai …). »

2016 05 28 Mexique
2016 05 28 Mexique3
2016 05 28 Mexique4

-48 kg : Charline VAN SNICK
Elle est battue au deuxième tour par la Cubaine Mestre Alvarez (yuko).

-70 kg : Marie-Ève GAHIÉ
Elle plante l’Allemande Marzok au premier tour sur un o soto gari tout en puissance et en contrôle. Mais au deuxième tour, alors qu’elle menait d’un shido, elle se fait surprendre par le ko uchi de la Coréenne Kim (yuko).

Attachment