CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR EQUIPES 09-10 06 2018

L’équipe masculine du FLAM 91, pour la première fois de son histoire, est médaillée au championnat de France 1ère division. Elle se classe 3e.

-66kg : Walide Khyar et Reda Seddouki
-73kg : Kilian Le Blouch et Etienne Delvert
-81kg : Eniel Caroly
-90kg : Ibrahim Keita et Yohan Raynaud
+90kg : Alexandre Iddir et Clément Delvert
Coach : Baptiste Leroy

Sans Sarah Harachi en -57kg et Marie-Eve Gahié en -70kg, l’équipe féminine du FLAM 91 termine à la 5ème place des championnats de France 1ère division.

C’est une équipe amoindrie mais tout aussi motivée qui s’est présentée sur les tatamis du Prado à Bourges.

Sarah Harachi forfait, c’est donc notre junior -52kg Coraline Marcus-Tabellion, qui se devait de la remplacer. Et elle le fit de belle manière en apportant un point essentiel contre l’équipe d’Eure judo au deuxième tour, remontant un waza ari concédé d’entrée.

L’équipe du FLAM 91 ayant obtenu sa qualification en European Golden League en décembre dernier en gagnant l’Europa League, l’importance d’une médaille à Bourges était moindre.

Ainsi, afin de laisser Marie-Eve Gahié en -70kg uniquement sur les sélections individuelles et de lui laisser digérer sa sélection pour les championnats du Monde seniors à Bakou en septembre prochain, c’est également une petite junior qui devait assurer les combats.

Et Alexia Véga s’en est très bien sortie dans ce rôle en battant par 3 shido, en quart de finale contre Mulhouse, l’une des meilleures françaises de la catégorie, Agathe Devitry.

En -52kg, Pénélope Bonna qui a fait un break de deux ans avait repris la compétition il y a trois semaines avec une encourageante médaille de bronze à l’Open de Sarajevo. C’est en patronne, gonflée d’assurance et de solutions techniques efficaces qui lui ont permis de gagner tous ses matchs en 52kg et un autre en 57kg dans le quart de finale contre Mulhouse.

Stratégie de « monter » Pénélope en -57kg sur Mulhouse qui ne pouvait fonctionner que si Gabrielle Wuillot en -52kg gagnait son combat contre une jeune fille qui l’avait battue en finale du dernier tournoi d’Anvers. Cette tactique fonctionnait cette fois-ci, Gaby remportant ce match déterminant par waza ari.
En forme, Gaby se voyait alignée en -57kg contre la médaillée mondiale Hélène Receveaux dans le match pour le bronze, mais le physique de l’Orléanaise était supérieur et Gaby ne put contrer son uchi mata.

En -63kg, notre ancienne capitaine Marielle Pruvost n’ayant pas encore été remplacée au club, c’est une très jeune 63kg venue d’Outre-Rhin qui nous a apporté son énergie mais aussi sa détermination. Annabelle Winzig, junior 1ère année, rigoureuse, professionnelle, a remporté trois combats sur les quatre qu’elle a eu à disputer . Une place de 3ème remportée par ippon contre l’Orléanaise très expérimentée Séverine Nebié, permettant à l’équipe de revenir à 2 victoires partout. Et surtout là encore une victoire très importante dans le deuxième tour face à Eure Judo contre une demoiselle qui l’avait battue au dernier tournoi international de Bad Blakenburg.

Enfin, un petit mot pour nos deux +70kg Laura Fuseau et Marie-Eve Gahié qui ont alterné dans cette catégorie à Bourges.

Laura Fuseau, junior première année gagne son premier combat et s’incline contre la championne de France 1ère Division en titre, Julia Tolofua, non sans avoir montré qu’avec du travail, elle peut atteindre ce niveau d’ici quelques années.

Marie-Eve Gahié, sélectionnée pour les prochains championnats du Monde seniors dont la préparation débutera dans une semaine, remporte son premier combat contre une +78kg par ippon et s’incline pour le bronze contre Audrey Tcheumeo.

Bravo à toutes les filles, aux supporters et aux dirigeants pour avoir réussi à atteindre le stade des demi-finales à Bourges et une belle 5ème place au classement final, avec une équipe composée à 60% de juniors.

Attachment